Séance publique annuelle des cinq Académies 2014 sur le thème "1914"


Dans le cadre des commémorations de la Première Guerre mondiale, l’Institut de France et les Académies ont souhaité apporter leur contribution propre à la compréhension d’un conflit devenu planétaire et ouvrent leur saison 2014-2015 par une séance solennelle de rentrée sur le thème "1914".

Période de déchirement, la Grande Guerre fut aussi l’époque d’un extraordinaire foisonnement intellectuel et technique qui fit entrer le monde dans le XXe siècle. Comment la Grande Guerre s’est-elle nourrie de son temps et inversement ? Quel fut son impact à la fois scientifique, social et culturel ? Quel est son héritage ?

Les délégués des cinq Académies abordent ces questions, chacun à leur mesure, à travers le prisme de leur spécialité.

L’Institut de France dans la Première Guerre mondiale

Les académiciens de 1914, ancrés dans le réel et proposant des pistes pour l’avenir, ont vécu le choc de l’entrée en guerre, puis de la guerre qui s’installe, comme tous les Français.

Gabriel de Broglie, chancelier de l’Institut

À l’occasion du centenaire de la Première Guerre Mondiale, un travail de recherches sur l’Institut de France durant cette période a été entrepris avec l’ouverture de fonds d’archives inédits de la Bibliothèque de l’Institut et de la Bibliothèque Thiers.

Création d’un hôpital auxiliaire en plein Paris (à l’hôtel Dosne-Thiers) et au domaine de Chantilly, aménagement d’un ouvroir à l’Institut de France, création d’un comité international pour la restauration de la Bibliothèque de l’Université catholique de Louvain incendiée par les Allemands, organisation d’une mission en Espagne pour contrer l’influence allemande, mise en place par l’académicien Charles Benoist à la demande du président de la République Raymond Poincaré et du président du Conseil Aristide Briand du « Comité d’études » chargé de réfléchir aux futurs traités de paix... : les initiatives se sont multipliées pour contribuer humainement, intellectuellement et financièrement à l’effort de guerre.

Parallèlement, l’Institut poursuivit ses travaux pendant la durée du conflit. Les discours prononcés lors des séances de rentrée entre 1914 et 1919 ont été rassemblés, constituant un témoignage unique sur le monde intellectuel français dans cette époque bouleversée.
Ces discours ainsi que d'autres documents sont consultables  sur le site Internet :
http://14-18.institut-de-france.fr

Télécharger le recueil

L'Institut de France


Créé en 1795 pour contribuer à titre non lucratif au rayonnement des arts, des sciences et des lettres, l’Institut de France est composé de cinq académies : l’Académie française, l’Académie des inscriptions et belles-lettres, l’Académie des sciences, l’Académie des beaux-arts et l’Académie des sciences morales et politiques.

Parallèlement, il est une des plus anciennes et plus prestigieuses institutions à pratiquer le mécénat et à gérer des dons et legs. Depuis deux siècles, il abrite des fondations et attribue des prix jouant un rôle incomparable dans le mécénat moderne.

L’Institut est également propriétaire d’un important patrimoine artistique, constitué de demeures et de collections exceptionnelles qui lui ont été léguées depuis la fin du 19e siècle.